Morale, éthique et pragmatisme

La morale est un ensemble de conduites et d’interdits dicté par un environnement social qui a toujours évolué en fonction des époques, des cultures et des avancées sociales. Elle annonce ce qui relève du « bien » et du « mal ». La masturbation a très longtemps été considérée comme immorale dans les représentations religieuses et culturelles. De nos jours, l’autosatisfaction sexuelle reste souvent considérée comme

« normale » en l’absence de relations sexuelles mais encore

« anormale » dans les relations de couples.

La morale

L’éthique est une interrogation sur le bien commun et ses limites. Elle tente de poser les termes quand il y a conflit entre des valeurs. La question de l’aide prodiguée à quelqu’un pour se masturber correctement quand il n’y arrive pas (ou ne peut le faire seul) relève de l’éthique.

L'éthique

Le pragmatisme consiste à prendre en compte les choses comme elles sont, sans les juger moralement et de tenter d’apporter des réponses concrètes.

Le pragmatisme

L’outil Sexo-Solo répond à la fois à des questions d’éthique et au pragmatisme en face des souffrances engendrées par une incapacité à se masturber de façon satisfaisante.