Evaluation et suivi

Revoir et évaluer la pertinence du parcours éducatif et les outils.

La personne connaît-elle mieux son schéma corporel ?

La personne peut-elle nommer et faire nommer des parties intimes sur la silhouette générique, sur sa silhouette ou devant le miroir ?

Est-ce que ces connaissances l’aident dans sa pratique de la masturbation ainsi que dans le guidage que le professionnel ou le parent peut lui apporter ?

Est-ce que les dessins ont pu aider la personne dans sa compréhension de lui-même ? Le fait d’avoir identifié et explicité : sexe, pénis, testicules, poils, torse, tétons, vulve, lèvres, clitoris, vagin (il faut dessiner le « dedans » de la fille/femme et/ou le voir sur la poupée sexuée), est-ce que ces détails ont facilité la communication ?

Est-ce que le lien a pu être fait entre les surfaces et parties du corps « à sensations particulières » en lien avec le schéma corporel et sa masturbation ?

Est-ce que les émoticônes, pictogrammes, dessins ou images d’émotions désignant l’agréable, désagréable, troublant, interdit, etc. ont pu l’aider dans la compréhension de lui-même et sa pratique ?

Est-ce que le travail devant le miroir en lien avec ses émotions et sensations a apporté une compréhension meilleure ?

Est-ce que les images explicites comme les planches de ce guide ou les dessins dans « Les femmes et les hommes » V1 et/ou V2 vous ont facilité la communication sur la masturbation ?

Est-ce que la personne a une meilleure connaissance et compréhension des lieux

« appropriés à la masturbation » grâce aux photos et images de ces lieux ?

Est-ce que le film animeé a apporté une compréhension supplémentaire ?

Quelles modifications dans le programme imaginez-vous ?
Quels outils, dessins peuvent être apportés afin de faciliter la compréhension ou la communication ?